Mange, plage, aime.

 

 

 

Nous avons pris la décision de nous poser en sol Mexicain afin de favoriser une transition plus douce entre la culture cool et relaxe de l’Amérique sud et la vie Américaine. 

Après plus de 9h30 de vol entre Buenos Aires et Miami, nous traversons le Golf du Mexique pour nous rendre à Playa Del Carmen dans le Yucatan. Nous y sommes pour les 4 prochaines semaines. 

 

L’école achève!

 

Que du bonheur de retrouver des grands espace de vie… Pendant que Simon Loc couvre les dernières matières académiques, Flavie profite de la connexion Internet sur la TV Intelligente pour écouter quelques émissions de la PatPatrouille. Yanic, quant à lui, chill dans la chambre à coucher en flânant sur internet. Pendant que les vêtements sont dans la machine à laver, Stéphanie se trouve dans la cuisine à regarder des nouvelles recettes sur le Net. Cela fait étrange mais énormément de bien de retrouver chacun notre espace. Les enfants et les parents ont également leur chambre à coucher. Une autre bulle retrouvée!

Avec les 34°C qui plombent, nous profitons de la piscine pour nous rafraichir. 

 

L’eau est chaude!!!

 

Évidemment, nous ne sommes pas ici pour passer notre séjour à la piscine. Puisque le Yucatan est un véritable fromage gruyère et que son sol est composé essentiellement de roches friables gorgées de rivières souterraines, des milliers de cenotes se sont formées là où les rochers se sont effondrés.  Les cenotes donnent accès à des eaux cristallines, douces et fraiches. Stéphanie aime également se faire mordiller les pieds par les poissons afin de recevoir un soin beauté.

 

de vrais poissons dans l’eau

 

Lors de notre précédente visite à Riviera Maya, nous avions trouvé les plages magnifiques, du sable blanc à perte de vue et une mer aussi limpide qu’une piscine. Or, 4 ans plus tard, nous sommes surpris de retrouver certaines plages ravagées par l’érosion et une mer envahie d’algues rendant la mer brunâtre et laissant une odeur plutôt nauséabonde. On nous explique que c’est ainsi depuis environ 3 ans et que cela serait probablement dû aux changements climatiques.

La propriétaire de l’appartement que nous louons nous indique un endroit où selon elle, la plage est toujours aussi belle et sauvage: la réserve écologique de Xcacel. À notre grand bonheur, quoi qu’un peu recouverte d’algues, la plage est belle, l’eau est chaude, d’un bleu magnifique et cristalline. Il y a également très peu de personnes qui la visitent. 

 

 

La partie nord de cette plage est protégée des vagues par un récif corallien. Nous profitons de celui-ci afin de pratiquer une activité que nous avons découverte aux Galapagos: le snorkeling. À chaque baignade, nous voyons une multitude de poissons aux couleurs les plus variées. (Malheureusement pour vous, il faudra les imaginer car notre caméra n’est pas sous-marine). Quelle beauté de la nature!

Nous passons plusieurs jours à nous prélasser sur cette belle plage. Curieux comme il est, Simon Loc profite de la présence de cocos tombés au sol pour faire de lui un mini Robinson Crusoé. Avec persévérance, il épluche une première noix pour voir si elle est toujours bonne à manger. Il travaille fort et avec les moyens du bord (ses mains et une roche). Avec acharnement et détermination, il parvient donc à atteindre la noix et l’ouvrir. Résultat, celle-ci est remplie d’eau succulente et sa chair l’est tout autant! Nous dirions même la meilleure de toutes celles que nous avions mangé jusqu’à présent. Cette expérience est renouvelée quelques fois pendant notre séjour et ce, au grand plaisir de toute de la famille!

 

 

Bien sûr, au Mexique, il y a les plages et un soleil faisant osciller la température entre 31 et 35°C, mais aussi la nourriture. Épicuriens que nous sommes, nous nous régalons pleinement des plats mexicains. On profite de l’incroyable fraicheur des fruits et légumes, des succulentes tortillas tout juste sorties du four et bien chaudes pour nous concocter des plats succulents. Ceux-ci sont généralement accompagnés de sauces piquantes pour relever les saveurs et faire monter la température buccale. Yanic, déjà fervent de ces sauces se fait maintenant accompagner par le reste de la famille dans la dégustation de cette spécialité mexicaine. 

 

 

Pour nous rafraichir mais aussi rafraichir nos papilles, nous profitons d’une autre spécialité locale, la Tequila!! Viva les Margarita et Daiquiri (Virgin pour les enfants!).

 

un quantité de 11 secondes!

 

Puisqu’avant notre départ, nous avons envie de ressentir la vie mexicaine, nous trouvons un marché où il y a absence ou presque de touristes (pas facile dans cette région hyper-touristique). Cette petite virée nous confirme que nous aimerions découvrir davantage le peuple mexicain et la richesse de son pays. Qui sait, peut-être lors d’une prochaine aventure!

 

on fait la file pour les tortillas
con carne

 

 

 

 

Note: 

Nous sommes très heureux d’avoir choisi le Mexique comme transition entre l’Amérique du sud et du nord. Nous avons profité pleinement de la plage pour faire le plein de soleil, profité d’un appartement avec toutes les commodités. Après 2 semaines de pause ici, nous étions déjà prêts à reprendre la route avec le motorisé. Maintenant, avec 4 semaines d’arrêt, nous avons des fourmis dans les jambes et avons hâte de retrouver notre Arthur le 7 mai à Tampa.

 

 

 

 

3 commentaires à propos de “Mange, plage, aime.

  1. Nous sommes contents de voir que chacun de vous profitez de ce moment de liberté et d’espace . Nous souhaitons aussi une bonne fin d’année scolaire à Simon Loc . Nous ne connaissons pas la date de votre retour en sol Québécois mais nous avons hâte de vous revoir et que vous nous racontiez votre expérience. Bonne continuité les amis!

  2. Profitez les potos ! Le meilleur est toujours devant.
    Bises à tous les 4 !!!

  3. Bonjour!
    Nous sommes une famille de 6 avec le projet futur (dans 3-4 ans) de partir un an en VR à travers les Amériques. Depuis quelques mois je communique par courriel avec la famille Eagleson (Rob, MJ et les enfants) pour jaser de ce projet, et suite à une conversation sur les types de véhicules possibles pour une telle aventure ils m’ont donné l’adresse de votre site web et m’ont proposé de vous contacter pour discuter de votre expérience. Je viens donc de me promener sur votre site et toutes les belles photos et les descriptions nous donne encore plus le goût de partir! 🙂 Donc si ça vous dit de jaser, vous pouvez m’envoyer un courriel 🙂

    Continuez d’en profiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci pour votre commentaire, il nous fait toujours plaisir vous lire.